Les agrumes

pamplemousses, kumquat, citrons et autres fruits issus des citrus

Retrouvez ci-dessous toutes les informations utiles sur les différentes espèces d’agrumes et les arbres et arbrisseaux sur lesquels ils poussent. Histoire, origine, espèces principales et insolites, culture en intérieur ou extérieur, en terre ou en pot, découvrez toutes les particularités de ces fruits… Les agrumes sont connus depuis l’antiquité pour être des plantes à parfum fort. Ils se distinguent aussi par leur tendance à s’hybrider très facilement de manière naturelle. Mais, comment se fait leur classification ? Comment réussir leur culture ? Apprenez-en plus dans cet article !

Les agrumes : origines, famille, espèces

Les agrumes sont des arbres et des arbustes à fleurs de la famille des rutacées. Ils ont donc une reproduction sexuée. Ils seraient originaires de la partie de l’Asie du Sud-Est bordée par le nord-est de l’Inde, la Birmanie, la province du Yunnan de la Chine (car certaines espèces commerciales seraient nées là-bas). De récentes études et recherches leur donnent toutefois une origine dans l’Himalaya. Ils produisent des fruits comestibles et sont cultivés dans des zones de plus en plus étendues depuis l’Antiquité. Ils viennent d’un ancêtre commun avec Poncirus trifoliata. Des changements de conditions climatiques survenus dans le Miocène tardif auraient entraîné un événement de spéciation soudaine. Ces changements se sont soldés par la naissance des citrons (Citrus medica) en Asie du Sud, des pomelos (Citrus maxima) en Asie du Sud-Est continental, des mandarines (Citrus reticulata), des kumquats (Citrus japonica), des mangshanyegan (Citrus mangshanensis), des ichang papedas (Citrus ichangensis) du sud-est de la Chine, des chaux kaffir (Citrus hystrix) de l’île d’Asie du Sud-Est, du biasong et du samuyao (Citrus micrantha) des Philippines.

Les principaux agrumes

La majorité des agrumes sont en réalité des hybrides. Leur famille originelle a commencé avec seulement trois catégories : Medica (citrons), Maxima (pomelos) et Reticulata (mandarines). Ci-dessous les principaux agrumes.

  • Les citrons : ils sont vraisemblablement un mixage entre une orange amère (Citrus Aurantium) et une mandarine (mandarines Medica). Très appréciés pour leur jus et leur teneur élevée en vitamine C, ils contiennent des quantités élevées d’acide citrique, environ 5 à 6 % du poids total.
  • Les limes (Citrus Aurantifolia) : longtemps confondus avec des citrons, ils ont un nom dérivé de « limun ». Leur saveur incroyable et leur forte teneur en huiles essentielles sont largement utilisées en cuisine et sont populaires pour les marinades.
  • Les oranges douces sont connues sous le nom de Citrus Sinensis et sont un mixage de pomelo (Citrus grandi ou Citrus maxima) et de mandarine (Citrus reticulata).
  • Le pamplemousse (Citrus Paradisi) : c’est un mixage naturel de pomelo et de l’orange douce. Il a une chair plus amère que ces derniers et est également plus grand en taille.
  • La tangerine (Citrus Tangerina) : dérivée de Tanger et largement cultivée, elle vient probablement de Citrus Oculata. Elle est moins aigre et plus sucrée que les oranges. La peau rouge-orange est généralement ce qui la sépare des mandarines.

Les agrumes insolites

  • Le kumquat
  • Le cédratier
  • Le combava
  • Le pamplemousier et le pomélo
  • La tangerine
  • Le limequat
  • Le yuzu
  • La bergamote
  • Le limettier
  • Le calamondin
  • Le poincirus

Les agrumes insolites sont délicieux et parfumés. Ils abondent surtout pendant les mois froids d’hiver. Ci-dessous les principaux d’entre eux :

  • Le Pomélo : le pomelo jaune-vert est l’un des géants du monde des agrumes. Doté d’une épaisse croûte et d’une chair rose, il a un goût de pamplemousse légèrement sucré ;
  • La Bergamote : sorte d’orange amère, la bergamote est trop aigre pour être mangée. Son arôme unique dû à ses huiles essentielles fait qu’elle reste agréable à sentir ;
  • Les limes de doigt : aussi minuscules qu’ils soient, ils ont beaucoup à offrir, tant en saveur qu’en esthétique. Les fruits minces peuvent être vert vif, brun foncé ou pourpres ;
  • La main du Bouddha : ce fruit insolite a un parfum délicat et un certain nombre d’utilisations. Sa moelle douce et aromatique fait de délicieux zestes d’agrumes confits ;
  • Le Fruit d’Ugli : tangelo jamaïcain, il a la peau épaisse et ridée.

Culture des agrumes, en terre ou en pot

La culture des agrumes en terre ou en pot doit obéir à quelques principes. En règle générale, la culture en terre des agrumes doit être faite dans la zone littorale méditerranéenne. Les agrumes ne supportent pas le gel et vivent tout aussi mal les situations de sécheresse à cause de leur système racinaire se développant en surface. Ils affectionnent les emplacements moyennement ensoleillés sur sols humides et riches en minéraux, en débris humiques et pas alcalins. Qu’ils soient en terre ou en pot donc, leur culture sollicitera du compost bien dégradé faisant office d’humus. Le sol devant les accueillir devra subir un drainage pour éviter les situations d’engorgement par l’eau pouvant asphyxier les plantes. Pour réussir la culture d’agrume en pot, il est également conseillé de veiller à leur fournir un panachage fait en majorité de terreau (proportion 2/3), de terre de jardin (proportion1/4). Le reste sera fait de sable pour fournir un drainage adéquat.

En savoir plus sur les agrumes