Les Agrumes

Comment lutter contre la cochenille des agrumes ?

— 4 minutes de lecture
cochenille

Les agrumes sont des arbustes à la fois décoratifs et des arbres aux fruits savoureux. Au printemps et à l’automne, ou si vos arbustes sont sous véranda, vos agrumes sont vulnérables et régulièrement attaqués par la cochenille.

Les cochenilles sont des petits insectes piqueurs-suceurs. C’est-à-dire que ces parasites se nourrissent de l’essence des feuilles et des jeunes poussent, riches en sève, et tuent petit à petit la plante. La cochenille apprécie beaucoup les agrumes comme le citronnier, mais aussi les orchidées.

Ces cochenilles sont très fréquentes en intérieur, mais elles sévissent également à la fin de printemps et en automne dans les jardins. Les dégâts sont considérables si l’on ne traite pas à temps l’arbuste.

Les conditions qui favorisent l’apparition des cochenilles

Les cochenilles apprécient la chaleur et l’humidité.

En intérieur, elle profite d’une température élevée et d’un milieu confiné et suffisamment humide pour s’installer confortablement sur vos jeunes pousses. Vaporiser régulièrement de l’eau sur vos plantes accentue ce phénomène. Les cochenilles peuvent alors se développer très rapidement.

En extérieur, la cochenille peut également sévir à la fin du printemps et au début de l’automne. En effet, le début des chaleurs arrive, mais l’air est encore suffisamment chargé d’humidité pour satisfaire les conditions de vie de la cochenille.

Vous prenez le risque en les laissant se développer de tuer votre plante qui s’affaiblit de jour en jour, mais aussi de contaminer vos autres plantations. Les cochenilles ont un facteur de contagion assez élevé. La croissance de la plante étant altérée, il est très fréquent que l’arbuste développe un champignon noir appelé fumagine. De plus, pour les arbres fruitiers, la cochenille compromet toute la récolte.

Pour éviter ce genre de désagréments, il faut donc réagir rapidement avant que le problème ne prenne trop d’ampleur.

A lire également : Comment protéger les agrumes en hiver ?

Traitement biologique pour lutter contre les cochenilles

Pour traiter les premières cochenilles installées sur vos agrumes, utilisez un chiffon imbibé de bière, d’alcool à 90° ou encore d’eau savonneuse. Passez votre chiffon sur toutes les parties touchées par ces parasites. Le but est de supprimer leur carapace, de les rendre vulnérables et fragiles. C’est de cette manière que vous pourrez les exterminer plus facilement. Une fois cette étape réalisée, vous allez pouvoir traiter votre arbuste avec une préparation anti-cochenille.

Recette bio de préparation anti-cochenille.

Vous devez diluer dans un 1L d’eau 1 cuillère à café de savon noir liquide, 1 cuillère à café d’huile végétale et une cuillère à café d’alcool à 90°.

Pour traiter efficacement vos agrumes, pulvérisez votre préparation 1 fois par jour pendant 3 à 4 jours.

Si vous ne souhaitez pas préparer vous-même votre produit, vous pouvez également vous rendre en jardinerie, vous trouverez une huile blanche naturelle et tout aussi efficace. Le purin d’orties est également réputé pour son action sur les cochenilles.

Prévention

Pour éviter que le problème ne revienne, nettoyez le feuillage de temps en temps avec un chiffon imbibé d’alcool et rincez bien à l’eau claire.

Traitez vos arbustes au moindre signe de cochenilles. Ces parasites sont très voraces et se multiplient rapidement. Vous serez très vite dépassé si vous n’agissez pas dès l’apparition des premières cochenilles. Vos plantes souffriront très vite de ce parasite piqueurs-suceurs vorace et elles ne survivront pas longtemps. Votre récolte d’agrume sera très faible ou fortement compromise. Grâce à ces actions de prévention et ce traitement biologique, vous protégez vos agrumes efficacement pour profiter de leur parfum et leurs merveilleux fruits.

N’hésitez pas à aérer régulièrement votre véranda ou votre abri en journée. Les températures sont généralement plus clémentes, votre arbuste ne craint rien. Mais la circulation de l’air empêchera l’humidité de trop s’installer. Cette action de prévention vous permet de diminuer fortement les risques d’invasion de cochenilles.