Quand et comment greffer les agrumes ?

Quand et comment greffer les agrumes ?

Généralement, pour reproduire les végétaux, il faut récolter les graines et les semer. Cependant, le semis ne permet plus de multiplier les plantes avec les mêmes spécificités que celles de la plante mère. Ainsi, le recours au greffage a été envisagé, et depuis un moment, bon nombre de personnes ont adopté cette méthode.

Comment greffer les agrumes : quelques techniques de greffage

Pour procéder à la multiplication des fruitiers par la technique du greffage, vous disposez de plusieurs possibilités. Mais avant, vous devez vous assurer de posséder le matériel nécessaire comme tout bon jardinier. Voici donc les principaux éléments dont vous vous servirez pour effectuer le greffage de vos agrumes :
  • Le greffoir ;
  • Le sécateur ;
  • Le mastic ;
  • Les bandes plastiques et ligatures ;
  • Etc.
Les procédés de greffage restent divers de nos jours, car il en existe plus d’une centaine. Nous nous pencherons ici, sur ceux qui sont les plus employés par les professionnels.

La greffe par approche

Pour commencer, attachez ensemble la branche du greffon et le porte-greffe. Ne les coupez pas avant que la greffe ait réussi. Veillez à ce que la plante qui offre le greffon et celle qui donne le porte-greffe restent côte à côte. Ensuite, tâchez de planter le porte-greffe dans un panier ou dans un sac et rapprochez-le du porte-greffe de l’arbre qui donne le greffon. Quand le porte-greffe aura eu plus d’un an, vous enlevez une partie de l’écorce sur le porte-greffe et vous faites de même sur le greffon. Mettez la plaie du greffon sur celle du porte-greffe et nouez-les de façon solide en vous servant de bandes en plastiques ou des ligatures. Lorsque la greffe aura réussi, passez au sevrage.

Le greffage en écus

Vous prélevez seulement l’œil dormant sur la plante améliorée avec un peu d’écorce. Ainsi, avec le porte-greffe préparé en forme de « T », vous faites en sorte que l’écusson coulisse au sein du porte-greffe et que les deux coïncident de manière exacte. Ensuite, vous procédez à la ligature tout en veillant à laisser l’œil dormant à l’extérieur. Dans cette technique de greffe, le greffon reste le bourgeon.

La greffe en couronne

Souvent utilisée pour reformer les arbres adultes avec d’autres variétés, elle se révèle très simple. En effet, cette greffe peut facilement remplacer la fente dans toutes les circonstances. Vous n’aurez qu’à inciser l’écorce de façon longitudinale sur une dimension de 3 à 4 cm. Après cela, placez le greffon taillé en simple biseau que vous aurez pris face à l’œil et conservez.

Quand greffer des agrumes ?

Quant à la question de la période dans laquelle vous pouvez procéder au greffage de vos agrumes, notez qu’à priori, ce n’est pas à un moment précis de l’année qu’il faut le faire. Veillez plutôt à ce que le porte-greffe soit âgé de 2 ans environ. C’est dès cet instant que l’arbre peut être greffé. Cependant, vous pouvez privilégier certaines saisons selon les techniques de greffage :
  • La greffe en écusson à œil poussant dans le mois de juillet ;
  • La greffe en couronne au mois de mai ;
  • La greffe en fente ordinaire entre août et septembre ;
  • La greffe en incrustation entre août et septembre ;
  • La greffe en placage entre août et septembre.
En gros, vous disposez de plusieurs méthodes pour greffer un agrume et vous en connaissez déjà quelques-unes. Choisissez celle qui vous semble idéale et allez-y !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*