Comment choisir le meilleur contenant pour agrumes ?

Choisir le bon pot pour ses agrumes

Les racines détrempées et humides des agrumes sont la principale cause de problèmes avec les agrumes cultivés en conteneurs. Bon nombre de ces problèmes peuvent être éliminés grâce à un choix judicieux de contenants et à un humidimètre qui peut empêcher l’arrosage excessif.

Le pot en argile

Les pots en terre cuite sont des choix classiques mais lourds.  Si vous habitez dans le sud du pays, vous voudrez peut-être éviter les pots d’argile, car ils se dessèchent très rapidement et vous passerez beaucoup de temps à arroser pendant les étés chauds.  Si vous prévoyez d’utiliser de l’argile, assurez-vous que l’ouverture du pot est aussi large ou plus large que le pot lui-même, évitez les pots sphériques dont l’ouverture est incurvée vers l’intérieur, qui sont généralement larges et peu profonds et qui n’ont pas la profondeur nécessaire pour la croissance des racines profondes et si vous avez besoin de transplanter, vous pourriez avoir de la difficulté à retirer la motte si l’ouverture du pot est inférieure à sa largeur totale

Le pot en bois

Les contenants de bois se dégradent avec le temps, permettant aux racines de se fissurer et d’avoir des surfaces irrégulières, ce qui rend la transplantation plus difficile.  Pendant le repiquage, il se peut que vous arrachiez les racines entre les fissures pour les déloger, alors évitez le bois et cherchez quelque chose de comparable comme un tonneau en plastique dans lequel vous pouvez percer des trous supplémentaires.  De nombreux fûts en plastique ressemblent beaucoup aux fûts en bois.

Le pot auto-arrosant

Les pots auto-arrosants ne sont jamais recommandés pour les agrumes.  Les agrumes ont besoin d’un arrosage en profondeur peu fréquent, de sorte que les pots auto-arrosants ne le permettent pas.  Le type auto-arrosant peut provoquer des racines trop humides.  De plus, il n’est pas recommandé d’utiliser des pots munis d’un bac de récupération ou d’une soucoupe, car les arbres n’aiment pas les pieds mouillés et ces types de pots peuvent causer la pourriture des racines.

Le pot en tissu

Les pots en tissu ne sont pas recommandés.  Le tissu peut se déformer avec le temps au fur et à mesure que le sol se tasse.  Pendant le processus d’arrosage, une partie du sol peut se déplacer dans le pot, ce qui peut faire basculer l’arbre hors de son contenant puisque le sol n’est pas maintenu fermement en place avec des côtés solides.  Les pots en tissu ne fonctionnent tout simplement pas bien parce qu’ils sont beaucoup trop souples, ce qui permet au sol de remodeler le pot pendant l’arrosage en profondeur, ce qui fera basculer l’arbre car il n’a rien de solide pour maintenir le sol en place.

Le pot en plastique

Les pots en plastique dur sont disponibles dans un large choix de motifs et de couleurs, ce qui en fait le choix idéal pour les agrumes.  Lorsque vous choisissez un pot, assurez-vous que vous pouvez voir les trous de drainage dans le fond, sinon ce n’est pas le bon pot. Les côtés doivent être robustes et le plastique suffisamment solide pour percer des trous supplémentaires dans le fond si nécessaire. 

Les pots en plastique sont plus faciles à manipuler et plus légers que l’argile et résistants à la casse. 

Quatre à cinq grands trous (3/4″-1″) sont le minimum nécessaire pour un drainage adéquat.  Choisissez un pot qui facilite l’inspection de votre arbre ou le rempotage si nécessaire.  Les côtés effilés lisses avec une large bouche au sommet fonctionnent le mieux.  Évitez les formes étroites au sommet ou d’autres motifs qui pourraient empêcher la motte de terre de glisser facilement. 

Ne pas ajouter de pierres ou de gravier au fond du contenant.  Surélevez le pot du récipient du bac d’égouttage ou du sol pour permettre à l’eau de sortir du récipient après l’arrosage.  Arroser selon la taille du pot et ne pas dépasser un contenant de 10 gallons. 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*